image1.jpg

À propos

Montbrison dans la Loire.

A l’aube de ses 16 ans, il se penche vers le travail de la terre. Il donne ainsi corps à des personnages en terre cuite patinée. Par ailleurs, depuis toujours, il arpente les brocantes et autres vide-greniers à la recherche d’objets les plus insolites.

Artiste autodidacte, il additionne deux passions depuis quelques années, la sculpture et le recyclage d’objets. Détourner, former, transformer... Yannis Lagresle joue avec les objets qu’il chine en cherchant ceux porteurs d’une histoire ou dotés d’une identité esthétique particulière. Il donne une seconde vie à ces derniers sans transformer leur aspect d’origine et leurs traces du temps, en faisant appel à son âme d’enfant.

Ses créations souvent en métal : klaxon, hélices, cylindres, pressoirs… ne sont pas dénuées d’onirisme.

Il crée des moyens de locomotion transportant ses personnages, doux rêveurs, qui semblent hors du temps et sans âge. Ces Yayas comme ils les appellent, arborent des allures teintées d’humour et de tendresse. Pensifs, songeurs, contemplatifs, préoccupés, hébétés…Chaque sculpture cristallise une sensibilité exacerbée.

Libre expression et libre interprétation sont les maîtres mots avec lesquels l’artiste fabrique ses sculptures mais recherche en permanence la ligne et les proportions qui créeront l’équilibre.

Ses œuvres sont exposées dans plusieurs galeries à travers la France.